L’avenir selon Microsoft est beau, écolo et offre une immersion dans le numérique prête à ranger Minority report au placard :

Mais ça c’est dans longtemps, alors qu’est-ce que ces petits gars nous préparent aujourd’hui?

C’est pour le savoir que le vendredi 10 juin( et oui ça date mais que voulez vous, je travaille moi!) se tenait le Microsoft Student Day, une après-midi gratuite dans les locaux de Microsoft à Issy-Les-Moulineaux.

Après un accueil en mode « vraie » conférence avec badges et buffet, Les choses sérieuses ont pu commencer.

Le futur de Microsoft

La première conférence a été l’occasion de nous rappeler les nouvelles de l’entreprise. Ainsi une vidéo de démonstration de Windows 8 a été diffusée, le bousin a une interface très proche de celle de Windows Phone, l’OS qui roxxe du poney mais que personne n’utilise (allez savoir pourquoi..). Pour les tablettes et les PC tactiles, c’est une bonne nouvelle, mais pour un PC traditionnel, je ne vois pas encore l’intérêt de cette nouvelle version. Microsoft n’a sans doute pas joué tous ses atouts…

Une déclaration assez floue indiquait aussi que les futurs Windows seraient développés sur une architecture ARM pour toujours plus de compatibilité avec l’informatique nomade. Aucune précision sur le futur du x86 qui, rappelons le, est l’architecture des processeurs PC depuis plus de 20 ans.

A part ça, un nouveau pack office est en développement; office 365 (orienté professionnel) est disponible en bêta et sortira fin 2011, et enfin l’intégration de Skype dans Windows Phone (plus besoin de GSM, on pourra téléphoner en 3g!!).

La vraie puissance de Office 2011

Après l’annonce de ces nouveautés qui n’en sont pas vraiment, la suite de l’après-midi a été consacrée à des conférences sur les principaux composants de Office 2011 : Outlook, Excel, Powerpoint et Word.

Outlook

Pour Outlook, notre orateur du jour (très bon de surcroit) a tenté de nous convaincre de lâcher nos pitoyables webmails, comme par exemple Hotmail. Outlook a pour lui un classement évolué des mails par dossier et avec 3 niveaux de priorités différents matérialisés par un code couleur, ainsi que la prise en charge de deux signatures différentes : une pour le premier message de la conversation et une pour les messages suivants.

Ces deux fonctionnalités ne paient pas de mine, et pourtant elles sont extrêmement pratiques à une époque où les mails se reçoivent par dizaines tous les jours et lorsque des conversations s’éternisent : il finit par y avoir plus de signatures que de texte!

Un autre point annoncé avec fierté par Microsoft mais beaucoup plus discutable est l’arrivée d’un système de gestion des droits. Un expéditeur a maintenant la possibilité d’interdire le transfert d’un mail, son copié-collé et même la prise de screenshots! Le gros problème de cette technologie est qu’elle nécessite des serveurs de messagerie Microsoft Exchange à la fois au niveau de l’expéditeur que du destinataire, serveurs qui ne sont pas donnés… Enfin, cette technologie étant principalement pour les entreprises, c’est plutôt une bonne idée lors de l’envoi de mails en interne.

Word

Tout comme Google Docs, l’accent est ici mis sur la collaboration.

Comme montré par Tom, Sam et leur potes, Word gère maintenant les commentaires de documents avec identification de l’auteur par ses initiales, ainsi qu’un mode correction activable assez bien pensé pour afficher l’ancienne et la nouvelle version d’un passage. Comble de la praticité,; les modifications sont acceptables soit individuellement, soit par contributeur! Bien entendu, les fonctions de publipostage sont toujours de la partie, à utiliser absolument pour chercher du travail par mail!

Powerpoint

Dans l’ensemble, rien de nouveau ici par rapport à Office 2007 mais un petit rappel des fonctionnalités avancées s’impose.

Signalons d’abord les outils rapides de mise en forme d’image : on peut rogner une image, la redimensionner, choisir le cadre et la luminosité/contraste mais aussi la détourer en mode auto, comme dans photoshop (en moins efficace evidemment, mais c’est assez utile pour être signalé).

Ensuite, grâce à Aero, Powerpoint propose désormais des effets de transition en 3D pour encore plus de pollution visuelle dans une présentation:p

Il est aussi possible d’intégrer du contenu vidéo de sites youtube-like grâce au code HTML embed de la même manière que sur le blog de vos serviteurs. Et ça, c’est vraiment pratique.

Enfin, des outils d’édition vidéo de base sont également au rendez-vous, toujours pratiques quand on a pas Sony Vegas sous la main et pour un résultat bien suffisant dans une présentation. Powerpoint gère d’ailleurs la compression de tous les types de médias inclus pour réduire la taille du fichier .pptx. Elle est pas belle la vie?

Excel

Quoi? Ah faut faire ça aussi? Ouais mais j’y suis pas allé moi, osef d’Excel il y a la visite des locaux Microsoft à la place!

La puissance de l’Ethernet du Loft Microsoft

Hé oui, Excel, la compta, tout on le laisse à la Junior entreprise, c’est carrément mieux d’aller visiter les locaux de l’entreprise.
Les bâtiments ont la classe, avec des « espaces de travail » pour entre 2 et 5 personnes, vitrés, et tout le matériel nécessaire à la vidéoconférence fourni : plus de salles de réunion ici! Mention spéciale aux ascenseurs avec un bloc de saisie pour en « commander » un : comment dépenser de l’argent pour rien…

Mais le gros morceau se situe au dernier étage, tout au fond. A première vue il n’y a rien, juste un gros pan de mur. Seulement, ce mur de 4×4 mètres fait office de porte et nous révèle le loft Microsoft, un exemple de ce que l’on peut faire en domotique, aussi impressionnant que sa porte :

30 m²;
2 TV 50 pouces
Une table tactile Microsoft Surface;
3 PC;
système audio 5.1;
stores, musique, climatisation et éclairage entièrement contrôlés par une tablette;
serveur central de la taille d’une armoire;
13 km (!) de câbles Ethernet : le Wi-Fi aussi concentré est dangereux;
300 000€ rien qu’en équipements électroniques, sans compter la décoration!

Quoi? C’est déjà fini??

Bref, Microsoft joue de plus en plus la carte de la diversité et investit massivement en recherche. Grand public, entreprises, systèmes d’exploitation, PC, tables, tablettes et smartphones, Microsoft est partout!

Cependant ce grand empire est menacé par des concurrents spécialisés sur chaque secteur(Google, Apple, les logiciels libres, etc…) et avec les nouveaux produits à venir, sans grande révolution, je ne vois pas la situation de Microsoft s’améliorer.

Évidemment c’est à relativiser, car Microsoft reste l’entreprise IT la plus rentable du monde…

La pub Microsoft ne s'arrête jamais!